Rejoindre Côté Cour

Les représentations de spectacles jeune public programmées par notre réseau sont destinées exclusivement aux classes issues de secteurs participant au financement de Côté Cour par la mise en place d'un conventionnement. Il n'est pas possible d'inscrire une ou plusieurs classes à un spectacle sans qu'elles fassent partie d'un secteur conventionné.

 

Un secteur conventionné, c'est quoi ?

Un secteur peut être soit une ville, un village, une Communauté de Communes, un SIVOS…

Cette structure établit une convention avec Côté Cour pour garantir un nombre minimum de places de spectacle aux enfants de son secteur. La participation de la collectivité est de 10 € par place mise à disposition, c’est l’équivalent d’une subvention.

A cette participation s'ajoute le prix de la billetterie (5€ - tarif scolaire normal - ou 4€ la place pour les classes affiliées à l’USEP), généralement pris en charge par la coopérative scolaire.

 

A quoi correspondent les 10€ par place ?

Chaque place de 10€ contribue à financer le bon fonctionnement du réseau et les coûts artistiques des spectacles programmés.

 

On considère comme faisant partie des coûts de fonctionnement : l'achat et l'entretien du matériel technique nécessaire pour le bon déroulement des représentations (projecteurs, rideaux de scène, tapis de danse, gradins, ponts de scène, camions…), les déplacements de l’équipe pour visionner les spectacles, les divers frais administratifs (loyers, téléphone…)

 

Les coûts artistiques concernent les cachets des artistes, leurs repas et hébergements, les diverses taxes sur les spectacles (SACEM, SACD…), l'embauche de techniciens intermittents pour les montages techniques...

 

Pour information, mettre en place une programmation de 20 spectacles telle que celle de Côté Cour, désormais reconnue au niveau national (nous sommes Scène conventionnée jeune public depuis la rentrée 2013) pour sa grande qualité artistique et pédagogique, nécessite de visionner un minimum 120 à 150 spectacles par an.

 

Les premières démarches à effectuer

Les enseignants désireux de participer à nos spectacles informent leurs élus, leurs responsables locaux (commune ou Communauté de Communes, SIVOS…), de leur souhait de bénéficier des spectacles de Côté Cour pour les élèves de leur école.

Si cette demande reçoit un écho favorable auprès des financeurs locaux, l'équipe de Côté Cour rencontre, en compagnie des enseignants intéressés, les élus et négocie avec eux la possibilité de mettre en place une convention. Nous établissons avec ceux-ci, et en collaboration avec l'équipe enseignante, un "diagnostic" des besoins sur le secteur pour l'année scolaire suivante. Ces démarches doivent être finalisées au plus tard à la fin du mois de mars précédent la rentrée scolaire à laquelle s'appliquera la convention.

 

Un exemple :

Une Communauté de Communes accorde une aide financière de 3 000 € à Côté Cour soit 300 places à 10 €.

Les spectacles sur ce secteur pourraient se décliner ainsi :

  • Deux séances d'un spectacle pour les maternelles (jauge : 50 enfants / représentation) se déroulant dans une salle des fêtes d'une petite commune de la Communauté de Communes.
  • Une représentation d'un spectacle pour le cycle 2 (jauge 120 enfants) se déroulant dans la salle du bourg centre de la Communauté de Communes.
  • Une représentation d'un spectacle pour le cycle 3 (jauge 80 enfants) se déroulant également, dans la salle du bourg centre de la Communauté de Communes.

 

Ces places sont strictement réservées aux élèves issus de cette Communauté de Communes. Il n'est pas possible d'accueillir des classes de secteurs non conventionnés.

 

Les secteurs conventionnés ne sont pas les seuls financeurs de notre action. Nous soutiennent également : le Ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère de l’Éducation nationale, la Région Bourgogne-Franche-Comté, les départements du Doubs, de la Haute-Saône et du Jura, l’Office National de Diffusion Artistique (ONDA).